Plateau de Nozeroy - Cyclos

brevet des 7 cols

Bernard Mivelle sur la plus haute route d'Europe : Le Col de la Bonnette.
 
à la Cime de LA BONNETTE - 2802m
au Col de La CAYOLLE - 2327m
au col de VARS - 2108m

le président roule "en Pyrénées"

 

notre trésorier aussi

sortie du club en Bugey

14 juillet St Laurent - Aranc : 115km et 1867m de déniv +
15 juillet Aranc - Grand Colombier : 108km et +2240m
16 juillet Aranc - St Laurent : 104km et + 1600m
 

paris - nice à nozeroy

 

mongenevre

 

Le mont ventoux

Grace à une météo très favorable (pas de vent) et une température idéale (le matin), partis de Malaucène, Bédoin ou Sault des centaines de cyclistes se sont doublés ou croisés sur les pentes du Géant de Provence.
 
Réunis 4 jours en Provence, les Bourgeois n'ont pas manqué de "faire le Ventoux"
 
Si Claude, Dominique, Jean-Marie et Jean-Paul l'ont escaladé en vélo, Denis avec ses soeurs et belles soeurs l'a fait à pied.
 
Un souvenir de plus au palmarès déja chargé des Bourgeois.
 
 
 

impression d'un voyage en solitaire

Après avoir effleuré la Côte d'Or me voici en Saône et Loire,,Verdun sur le Doubs, Chagny en évitant le Creusot. Je passe la nuit dans un petit Hotel à St Symphorien en Marmagne. Le lendemain direction le Morvan avec le Mont Beuvray avec depuis mon entrée en S et L des troupeaux de vaches blanches à l'infini. Mes routes sont paisibles, pas de grande fréquentation, propice à la rêverie.
Ensuite la Nièvre et ses paysages bucoliques, Chatillon en Bazois, Préméry, Pouilly sur Loire. Puis vient le Cher juste en dessous de Sancerre, j'ai bu l'eau mais je n'ai pas goutté ses vins, j'arrive à Henrichemont, deuxième nuit en chambre d’hôte ou je trouve un couple de cyclistes du Morbihan qui font la route en sens inverse, agréable rencontre.
Mardi je repars pour arriver à midi Cheverny (chateau de TinTin) ou je suis attendu pour manger. J'y passe l'après midi et la nuit.
Mercredi je traverse la Loire à Chaumont sur Loire. Depuis mon entrée dans le Loir et Cher les vaches ont cédé la place à de très grandes forêts et des plaines céréalières.
Je suis dans la Sarthe (poulets de Loué) la Chartre sur Loir, Château du Loir. La pluie s'invite à proximité de la Flèche, je décide de trouver un hébergement et c'est à Malicorne sur Sarthe que je trouve une sympathique chambre, les hôtes sont jeunes et accueillants. Je retrouve des troupeaux de vaches mais elles sont noires et qq montbéliardes. 
Jeudi le temps est gris qq gouttes au départ puis la pluie devient plus forte, la fin de l'après midi sera plus calme. J'arrive à St Aubin du Cormier (en Mayenne) il est 17h, je décide de rouler encore jusqu'à Combourg, je trouve une chambre chez une mamie sympathique mais qui me donne une fausse bonne route pour le lendemain, je fais qq km supplémentaires, je traverse Dinan en Ille et Villaine puis ce sera Erquy port de pèche à proximité du cap Fréhel (Côte d'Armor), je mets les pieds dans l'eau.
Après environ 900 kms et 10 départements traversés, c'est la fin de mon périple.
Dans le train du retour je pense déja à une nouvelle aventure.
Bernard 

en côte d'or

11 du club de Nozeroy parmi les 270 participants à la rando "Côtes et hautes côtes" de Marsannay (21). Le président tient la coupe du club le plus éloigné.
Nous n'avons pas manqué de faire la promo de notre journée rando du 17 sept.
Organisée par Bernard Mivelle, bon nombre de cyclos du club ont profité d'une semaine en Drome du sud à Rémuzat pour se dégourdir les jambes en vélo ou à pied.
 
Une semaine de détente avec les conjoints et les amis.
 
 
 
 
 
 
 
 

 
C'est sous un soleil printannier que 14 sociétaires du club se sont rendus chez Alain à Perrigny pour une sortie vélo de 70 km vers le Revermont et le premier plateau.
 
Merci à Christianne et Alain pour leur accueil.

première sortie

La météo étant plus favorable au vélo qu'au ski ce samedi 18 février, les cyclos locaux se sont retrouvés pour une première sortie en groupe. C'est au départ de Sirod qu'un groupe de 11 licenciés s'est élancé pour un parcours de 55 km.
 
Bruno et Valérie, quant à eux, ont roulé vers le lac Kir dijonnais.
 

Rois et reines de la soiree fondue